lundi 20 mai 2013

[LC] La mort du roi Tsonsor - Laurent Gaudé



Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d’un empire immense, s’apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c’est Troie assiégée, c’est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s’éteint; son plus jeune fils s’en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l’image de ce que fut le vénéré – et aussi le haïssable – roi Tsongor.

La mort du roi Tsongor - Laurent Gaudé
Babel - 204 pages



Avant de vous donner mon avis, je souhaite vous parler du livre en lui-même. Durant mes quatre années de collège, j'ai eu la chance d'avoir un fantastique professeur de français. Ce dernier m'a réconcilié avec cette matière mais il m'a également ouvert aux différents genres littéraires. Il avait ce don de faire aimer n'importe quoi simplement en transmettant sa passion des livres. Vous vous demandez sans doute quel est le rapport avec "La mort du roi Tsongor"? Nous étions censé le lire durant l'année scolaire mais par manque de temps nous n'avons pas pu l'étudier. Je me l'étais malgré tout procuré mais je n'ai jamais réussi à aller plus loin que la page 16 (sachant que l'histoire commence à la page 11). En grandissant, j'avais mis ce livre complétement de côté mais en gardant en tête l'idée de le lire un jour. C'est en flânant sur Livraddict que j'ai vu que Un chocolat dans mon roman organisait une LC, j'ai donc décidé de me lancer dans sa lecture. Voici ce que j'en ai pensé:
 
Je suis tombée sous le charme du style de l'auteur, Laurent Gaudé parvient à nous raconter des histoires comme personne. Il a un réel talent de conteur, il est aisé de s'imaginer autour d'un feu de camp ou d'une cheminée en sa compagnie et nous narrant un de ses récits. Il choisit avec minutie chacun des mots utilisés afin de nous transporter au cœur de l'intrigue.

Cependant j'ai surtout poursuivi ma lecture pour savourer la plume de l'auteur car l'histoire n'a pas réussi à m'intéresser. Si je devais la comparer à une autre, ce serait celle d'Hélène de Troie. En effet, Samilia doit épouser le prince Kouame mais un jeune homme nommé Sango Kerim vient bouleversé cet évènement. Lorsqu'ils étaient enfants, Samilia et lui s'étaient promis de se marier et ce dernier menace de déclarer la guerre si la promesse n'est pas tenu. Le roi Tsongor n'est pas de cet avis et décide de mourir afin d'éviter la guerre, malheureusement son geste ne sauvera pas son royaume et c'est le début d'une lente déchéance.
Ce récit est très violent, le lecteur n'est pas épargné avec les détails. La jalousie, la convoitise et la honte sont les autres thèmes du roman. En somme, il représente le pire chez l'être humain.

En ce qui concerne les personnages, j'ai vraiment eu du mal à me repérer car il ne porte pas des noms auxquels je suis habituée. Heureusement pour les personnages principaux, un élément m'aidait à resituer qui était qui et à ne pas être trop perdue.

En conclusion, un récit qui ne m'a pas intéressé mais qui au moins eu le mérite de me faire découvrir la magnifique plume de Laurent Gaudé. Je le conseille pour tous les amoureux de la langue français.


***
 

Lecture commune organisée par Un chocolat dans mon roman sur Livraddict. Retrouvez les avis de : angelebb / un chocolat dans mon roman / stefiebo / rose  / Alison Mossharty / achille49 / Piplo /


Ce livre rentre dans :

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire